LEs SCHMITTs

« Ca aurait pu être pire : on aurait pu vivre dans un Etat fasciste »
LES EPISODESLES PERSONNAGES

Description

LEs SCHMITTs sont une websérie humoristique créée par Justin Durel, filmée et montée par l’association La Berlue Productions. On y retrouve notamment Les Infréquentables, duo d’humoristes havrais, mais aussi des acteurs locaux et qui voudra bien y participer. Elle dépeint l’activité – et la passivité – d’une administration fictive, et est le prétexte à de l’humour sur des personnages violents et des situations invraisemblables.

« Schmitt » est un terme argotique emprunté de l’alsacien. Il signifie « policier  » ou « gendarme » et désigne donc les forces de l’ordre. Il est court, simple à prononcer et à mémoriser, peu commun, peu usité et n’est pas infamant.

En aucun cas, la série n’a pour but de moquer les policiers ou autres fonctionnaires. Les Schmitts, c’est une expérience, du jeu, de l’humour, de la vitalité dans cette ville du Havre qui en manque, une franche et puissante dénonciation des dérives qui menacent notre société.

Pitch

La série commence par l’installation de Robert Schmitt, fonctionnaire promis à un bel avenir qui a fait les frais du scandale précédent. Il rejoint une équipe dont la constitution est en cours de finalisation. D’abord cynique quant à sa déchéance et hautain envers ses sans-dents, il se heurte à la réalité brutale du terrain, à ses collègues et supérieurs flemmards et incompétents, à ses collègues et supérieurs corrompus, heureux de leur nouveau pouvoir de juge, juré et bourreau.

Un potentiel prometteur !

Acheter le DVD !

Envoi postale en France sans frais supplémentaire !

Plagiaires, passez votre chemin !

Les épisodes

Les 15 épisodes et l’épisode bonus « Saint Patrick » ont été enregistrés au Havre en 2015.

Les bêtisiers, making-ok, hommage et teaser.

Ces vidéos ont été enregistrées au Havre en 2014 et 2015.

Les personnages

Robert *Bobby* Schmitt

Robert *Bobby* Schmitt

Directeur des schmitts

35 ans, Bobby pour les intimes (normalement personne, donc, puisqu’on est au boulot), pourtant promis à un bel avenir politique, a servi de disjoncteur dans un scandale politico-judiciaire très médiatisé et conçoit une amère déception de sa déchéance. Puni par une mutation forcée dans un bled paumé (Le Havre, c’est dire), il commence par se désoler de la stupidité de ses sous-fifres, puis se sert de ses nouveaux pions pour regrimper les échelons et se débarrasser de menaces à son pouvoir, pour enfin les prendre en affection et lutter à leur côté au quotidien.

Justin Durel est un auteur, acteur, humoriste, réalisateur, metteur en scène, monteur, producteur ; et il fait même les carreaux chez lui (mais jamais le repassage).

Patrick Maheu

Patrick Maheu

Schmitt de terrain

Patrick est un passionné, trouvant refuge dans ses diverses passions, parfois aussi éphémères que son ivresse. Polyvalent et sous-payé, il ne questionne que rarement la moralité de ses actions et passerait pour l’employé idéal s’il n’était pas également franc, direct et violent dans ses paroles comme dans ses actions. Il parle sans détour et à peu près de la même manière à tout le monde, fut-il subalterne, quidam ou hiérarchie. Derrière cette réaction à une société immorale et plus brutale que lui, l’homme de main et à tout faire de l’administration fictive cache un sens aigu de l’amitié et de la loyauté.

Guillaume Girondel est auteur et interprète et s’est distingué comme humoriste depuis 2009 au Havre et à Paris. Co-dialoguiste des schmitts, il en signe aussi plusieurs épisodes à thèmes.

Marceau Galabard

Marceau Galabard

Schmitt de terrain

Marceau est le doyen des schmitts. Partisan du moindre effort, il lit le journal et écoute la radio pendant le service, se planque dès que sa chauffe, et ne perd pas une occasion d’expliquer que c’était mieux avant. Blagueur et fêtard, il ne perd jamais une occasion de lancer un jeu de mots et est pour beaucoup dans l’ambiance gaie du bureau. Sans arrêt en train d’essayer d’attirer l’attention, Marceau souffre d’un complexe d’abandon ce qui le pousse à essayer constamment d’amuser les autres, avec un succès très mitigé.

Parmi les premiers à postuler et à donner de son temps, l’enthousiasme de Jean-Marc Beaudoin n’est plus à démontrer. Figurant dans « Deux flics sur les docks », il fait aussi partie des « Fresques Darnétalaises » et rejoue « Je serais là l’été prochain si tout va bien » le 29 mai 2015 à Canteleu.

Laurence Blanc

Laurence Blanc

Secrétaire des schmitts

Entre 30 et 40 ans, tantôt grande gueule, tantôt doucereuse, Laurence tape sur les nerfs de tout le monde à force de parler sur arrêt, donnant son avis sur tout. La moindre pause (pipi, café) fait l’objet d’une demi-heure de narration et mise en scène de sa propre vie. Elle se fie beaucoup à ses premières impressions et se trompe pourtant souvent sur celles-ci. Une fois les quiproquos passés, elle est plutôt cordiale avec les gens. Rêvant de participer à des émissions de découverte (/humiliation) de talents, elle tient la plupart de ses connaissances et de sa culture de ce qu’elle voit à la TV, et raconte les ragots lus dans la presse à sensation.

Julie Rozay Kerouredan est la première recrue féminine de LEs SCHMITTs. Elle a été figurante gendarme dans Meurtre à Étretat et actuellement figurante OPJ dans les Deux flics sur les docks.

Roxane Lacassandre

Roxane Lacassandre

Schmitt de bureau

Roxane a grandi sans connaître ses parents, milliardaires, décédés « dans un crash boursier ». Instruite et raffinée – mais traitée de fayotte et de blonde par ses collègues – peu parmi ses derniers reconnaissent sa véritable intelligence et sa réelle implication dans son travail ; et elle se retrouve mise à l’écart, sous-utilisée. Elle demande régulièrement sa mutation qu’elle n’obtient jamais.  Elle voudrait aider le moindre malheureux à ses yeux : enfant autiste, battu ou défavorisé, chaton dans un arbre, chien à la fourrière, propriétaire de voiture endommagée furieux, escroc escroqué, etc.

Céline Mauduit a fait du cabaret transformiste, a travaillé avec Alexis Delahaye comme script sur les Artificiers noirs et soutient que de multiples et fantasques fées se sont penchées sur son berceau à sa naissance.

Jean-Matthieu Grenier

Jean-Matthieu Grenier

Secrétaire des schmitts

De prime abord, Jean-Matt’ passe pour quelqu’un de cultivé et jovial. Mais ses dépressions, ses tendances suicidaires, ses crises de panique portent nerveusement sur tous les gens qu’ils croisent. Il cherche l’amitié cependant et, ne la trouvant pas, se déclare insignifiant, s’allonge et espère mourir par inaction. Instable, il fond parfois en larmes pour un rien. Engagé suite à l’accumulation de travail en retard, il occasionne un surcroît de boulot pour ses collègues condamnés à surveiller constamment un suicidaire. Il cherche l’amitié comme un chômeur du travail et, n’en trouvant pas, une corde pour se pendre.

Fabien Giameluca est un des premiers à avoir auditionné pour Les Schmitts, et a eu une expérience de figuration auparavant. Il a accepté les yeux bandés ce rôle très physique et sans prime de risque.

Mario Moretti

Mario Moretti

Schmitt de terrain

Mario exprime pleinement à quel point il est difficile d’aller à l’encontre de l’éducation qu’on a reçu enfant. Tantôt volontaire pour changer de vie et prendre un nouveau départ, tantôt riveté à la vision paternelle des choses, il change assez facilement d’avis sur toute information nouvelle mais peine à trouver l’équilibre. Mario apprécie la sécurité d’un « bon calibre en pogne ». Il s’engage très jeune dans la police, sans avoir vraiment déterminé ce qu’il voulait faire de sa vie et accepte le premier poste proposé : Le Havre. Seul dans la ville du découragement, il se lie très vite avec Patrick dont il apprécie la franchise. La « gâchette facile » du service est plutôt cool et fait le meilleur lien entre Les Schmitts et les gens normaux.

Estéban Kaci est la recrue masculine de dernière minute (avant la disparition de l’acteur de « Rodrigo ») qui a complété la distribution. Ses talents de chanteur seront audibles dans divers épisodes.

Farah Blum

Farah Blum

Schmitt de bureau

Vacataire, très immature, elle est attirée par les avantages mesquins et bénins du métier (ex: tenue vestimentaire) mais ne sait pas ni ne veut travailler. Elle est née et a grandi au Havre, ne voyage que par la TV où elle rêve d’apparaître dans des émissions de découverte (/humiliation) de talents, de devenir chanteuse ou danseuse ou n’importe quoi qui donne la célébrité et l’argent, alors qu’elle n’a aucun talent.

Carole Basille a rejoint la distribution pour un personnage d’appoint. Sa présence dans les montages finaux est minime mais appréciée.

NOUS SUIVRE

ACCUEIL    SERVICES    A PROPOS    CONTACT    ESPACE PRIVE    MENTIONS LEGALES

86 rue Jules Siegfried

76 600 Le Havre, France

postmaster@jdrama.fr

06 71 09 87 03